mardi 15 mars 2016

Sermonnée

- "Ne crois-tu pas tout d'abord que te coucher à 22h soit déraisonnable ? Tu te lève tôt le matin, tu fais  des études difficiles, tu as donc besoin de sommeil. Je te rappelle les sacrifices que nous faisons pour te permettre de suivre ces études. Il es donc hors de question que tu les mettes en péril en menant une vie de patachon. Est-ce clair ma fille ?"
- "Oui Maman, c'est clair."
- "Ensuite, ne t'avons-nous pas appris l'obéissance ? L'obéissance aux autorités légitimes est une base de la vie en société. J'ajoute que c'est une qualité particulièrement importante pour une fille, car j'espère bien que tu te marieras un jour."
- "Oui Maman, tu as raison."
- "Tu avais toutes les raisons d'obéir à Mme Lambert. D'abord le contrat signé prévoyait cette heure de coucher, ou au moins d'extinction des feux. Ensuite tu habites chez elle, sous son toit, et doit donc respecter son autorité. D'autant, plus qu'elle t'es largement plus âgée. Ta désobéissance est donc inadmissible Sophie."
- "Oui Maman, je te demande pardon."


- "Ce n'est pas d'abord à moi que tu demande pardon, mais à Mme Lambert que tu as offensée. Après que je me sois occupée de tes fesses, nous lui téléphonerons. Tu reconnaîtras tes fautes et expliqueras que tu as été punie pour cela, et tu lui feras des excuses circonstanciées et sans équivoques."
- "Maman ! Je ne vais tout de même pas lui dire que tu m'as donné la fessée !"
- "Mais Sophie, je l'ai déjà prévenue que c'est ce qui t'attendais."
- "Oh mon Dieu ! Jamais je n'oserai réapparaître devant elle !"
- "Ne t'inquiète pas Sophie. Mme Lambert est une femme droite et bienveillante, qui a même de l'affection pour toi. Et, tout comme moi d'ailleurs, elle a elle-même reçu des fessées quand elle était jeune fille et le méritait."
- "Oui, je sais bien."
- "Revenons à ta conduite ma fille. Ce qui me met le plus en colère c'est l'insolence dont tu as fait preuve envers Mme Lambert, une femme chez qui tu logeais et qui aurait l'âge d'être ta grand-mère."
- "Je regrette Maman"
- "Lorsque j'ai reçu le mail de Mme Lambert, se résignant à m'informer de ton comportement, j'étais morte de honte et particulièrement vexée ! Passe encore que tu ai désobéi, je l'ai parfois fait moi-même étant jeune. Mais l'insolence et l'irrespect dont tu as fait preuve envers une personne âgée est à mes yeux une faute extrêmement grave, appelant une sanction exemplaire !"
- "Maman, je regrette vraiment ! Je ne recommencerai plus, c'est promis !"
- "C'est bien mon intention ma fille. Pour m'en assurer, et te punir comme tu le mérites, je vais te donner une fessée longue et sévère, jusqu'à ce que tu ai les fesses toutes rouges et que je sois persuadée que le message est bien passé."
- "Maman non  Je le mérite je sais ! Mais ne sois pas trop sévère s'il te plait, je t'en supplie Maman !"
- "Et maintenant tu file dans la chambre, et tu t'agenouille au coin en m'attendant."



Aucun commentaire:

Publier un commentaire